Sensibilisation au réchauffement de la planète

Les changements dans le mode de vie des gens ont eu des effets négatifs sur la terre. Depuis quelques années, les scientifiques étudient les effets de l’industrialisation sur la terre. Ils ont découvert que la température à la surface de la terre s’est réchauffée. Le réchauffement climatique est un problème mondial qui nécessite une action mondiale. Si nous ne commençons pas à participer à la recherche d’une solution à ce problème, les changements et les problèmes environnementaux que nous avons connus ne feront qu’empirer.

Continuer la lecture de « Sensibilisation au réchauffement de la planète »

Le réchauffement climatique met l’espèce humaine en danger

Chacun sait que le temps presse et que la terre pourrait se réchauffer à un rythme plus rapide si nous n’entreprenons rien endéans les 10 prochaines années. Deux études montrent, d’une part que les suicides pourraient augmenter et d’autre part que la civilisation pourrait s’éteindre dès 2050.

Les changements climatiques pourraient entraîner des dizaines de milliers de suicides

Les scientifiques de Stanford et Berkeley ont découvert que les suicides augmentent avec la température.

Les changements climatiques pourraient faire augmenter les taux de suicide, ce qui entraînerait des dizaines de milliers de décès supplémentaires auto-infligés d’ici le milieu du siècle. Continuer la lecture de « Le réchauffement climatique met l’espèce humaine en danger »

L’hypothèse du clathrate gun, la catastrophe pour le réchauffement

L’hypothèse du pistolet à clathrate est le nom populaire donné à l’hypothèse selon laquelle l’augmentation de la température de la mer (et/ou la baisse du niveau de la mer) peut déclencher la libération soudaine de méthane des composés de clathrate de méthane enfouis dans les fonds marins et celle du permafrost du fond marin qui, parce que le méthane lui-même est un puissant gaz à effet de serre, entraîne une augmentation de température et une déstabilisation supplémentaire du clathrate de méthane – en fait de provoquer une fuite irréversible, en commençant par un processus de déclenchement d’un canon, qui, en fait, a été irréversible, peut provoquer la fuite de ce dernier. Dans sa forme originale, l’hypothèse proposait que le  » pistolet à clathrate  » pouvait provoquer un réchauffement brutal à une échelle de temps inférieure à celle d’une vie humaine et était responsable des événements de réchauffement dans et à la fin du dernier maximum glaciaire. Toutefois, il est de plus en plus évident que l’effondrement des clathrates de méthane peut avoir causé une altération radicale du milieu océanique (comme l’acidification et la stratification des océans) et de l’atmosphère terrestre à plusieurs reprises dans le passé, à des échelles de temps de plusieurs dizaines de milliers d’années. Ces événements incluent le maximum thermique paléocène-éocène il y a 56 millions d’années, et plus particulièrement l’événement d’extinction permien-triasique, où jusqu’à 96% de toutes les espèces marines ont disparu, il y a 252 millions d’années. Continuer la lecture de « L’hypothèse du clathrate gun, la catastrophe pour le réchauffement »

Les biocarburants de deuxième génération et troisième génération

De nos jours, l’environnement et sa préservation sont au cœur de nos préoccupations. Les émissions de gaz à effet de serre constituent une des questions les plus préoccupantes.

Le dioxyde de carbone est le gaz effet de serre dont la concentration est la plus impactée par l’activité humaine. Environ la moitié du dioxyde de carbone, émit à partir d’énergies fossiles, reste dans l’atmosphère. Quant à l’autre moitié, elle est absorbée par des terres naturelles ou des réservoirs océaniques.

L’un des secteurs dégageant une partie considérable du CO2 est celui des transports. En France, en 2016, Les moyens de locomotions étaient responsables de 25% des émissions nationales de CO2. On peut également voir sur le graphique si dessous, que la réparation en émissions de CO2 des transports est très inégale. En effet, ce sont les véhicules particuliers qui relâchent le plus de dioxyde de carbone. Il serait donc une intéressant de trouver une alternative aux énergies fossiles afin de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Continuer la lecture de « Les biocarburants de deuxième génération et troisième génération »

Abandonner le bœuf peut réduire l’empreinte carbone plus que les voitures

Les voitures, les camions, les industries, le chauffage domestique sont les principales causes de la pollution de l’air. Mais il y en a aussi un moins commun : le hamburger. Petit mais très dangereux pour l’environnement. Pourtant, selon les scientifiques, si les Américains renonçaient à 1 des 3 hamburgers de viande, qui consomment en moyenne par semaine, ils pourraient éliminer les émissions correspondant à 12 millions de voitures en circulation pendant un an !

Aux États-Unis, 10 milliards de hamburgers de viande sont consommés, soit environ 3 par personne et par semaine. Si chaque Américain en mangeait deux au lieu de trois, il éliminerait les émissions de gaz à effet de serre correspondant à 12 millions de voitures en un an.

Continuer la lecture de « Abandonner le bœuf peut réduire l’empreinte carbone plus que les voitures »

En 12 ans, nous avons assisté à un effondrement complet du climat

Une étude du GIEC révèle que les effets climatiques dus aux émissions de CO2 et confirme l’augmentation de 1,5°C de la température globale. La limite que 197 États se sont engagés à respecter en signant les Accords de Paris a déjà été dépassée, avec des conséquences dévastatrices.

L’étude, intitulée Rapport spécial 15, confirme les conséquences causées par l’augmentation continue de la température mondiale et d’autres changements climatiques. La limite établie est de +1,5°C. Mais les phénomènes extrêmes de notre planète se produisent maintenant presque tous les jours. Des ouragans toujours plus dévastateurs, des tempêtes de grêle catastrophiques, des inondations.

Les changements climatiques provoquent la fonte des glaciers et, par conséquent, l’élévation du niveau de la mer. Dans certains cas, nous ne pouvons même pas prévoir les risques. La cause est toujours la même : les émissions irresponsables de gaz à effet de serre qui polluent l’air et augmentent l’acidification de la mer.
Une étude révèle : la réalité climatique est pire que ce que nous pensions !

Continuer la lecture de « En 12 ans, nous avons assisté à un effondrement complet du climat »

Le changement climatique pourrait augmenter les malformations cardiaques congénitales

Au cas où vous n’étiez pas assez inquiet, une nouvelle étude révèle que la chaleur excessive de la température peut affecter le développement du fœtus.

Comme les changements climatiques rendent la chaleur extrême plus probable, comme celles atteintes dans certaines parties de l’Australie en janvier, ou la chaleur record qui a tué des dizaines de personnes au Japon et au Canada l’été dernier. Elle peut aussi causer des dommages internes à notre corps. Une nouvelle étude a examiné comment les vagues de chaleur aux États-Unis dans un proche avenir pourraient être liées à des milliers de bébés nés avec un cœur anormal.

« Nous nous attendons à ce que les femmes enceintes, en raison des changements climatiques, soient exposées à des chaleurs plus extrêmes au cours des 10 ou 20 prochaines années « , déclare Shao Lin, professeur de santé publique à l’Université d’Albany, New York et l’un des auteurs du document, publié aujourd’hui dans le Journal of the American Heart Association. Dans une étude antérieure, Lin a établi un lien entre la chaleur extrême au début de la grossesse – lorsque le cœur du bébé se développe – et les anomalies congénitales. Dans le nouvel article, les chercheurs ont projeté les températures futures dans huit régions des États-Unis entre 2025 et 2035, puis ont calculé combien d’autres défauts pourraient survenir à mesure que la chaleur augmente.

Continuer la lecture de « Le changement climatique pourrait augmenter les malformations cardiaques congénitales »